La Maison des Charpentiers
Extensions ossature bois

Extensions ossature bois

Principaux avantages

Naturel, chaleureux, moderne, écologique, le bois dispose de nombreuses qualités. La légèreté des murs permet en particulier des fondations légères, voir des fondations sur pilotis.

Sa mise en œuvre est propre et rapide, ses capacités d’isolant en font un choix judicieux car réduit l’épaisseur des murs.

Au niveau tarif : malgré le surcout de la matière première (le bois) nous sommes souvent moins cher que le maçonné grâce à notre spécialisation.

Enfin, voici un récapitulatif des avantages de la construction en ossature bois vs une construction en béton :

  • Bilan carbone :  positif car le bois stocke du CO2 contrairement au béton qui en rejette : 1m3 de bois transformé réduit de 1 tonne le rejet de CO2 par rapport à du béton
  • Légèreté : 7 à 8 fois plus léger
  • Conductivité thermique : le bois est 12x plus isolant que le béton, ce qui implique qu’à épaisseur égale un mur en ossature bois est 2x plus isolé
  • Rapidité de construction : 2 à 3 x plus rapide (hors d’eau)
  • Propreté du chantier : sciure vs béton

Fondations et dalle

Schéma de principe d’une dalle adaptée à l’ossature bois

La réalisation de la dalle nécessite tout d’abord de l’implanter afin de matérialiser l’extension et on identifie le niveau 0 (en général 2cm sous le niveau du sol actuel afin de tenir compte de la finition (parquet, carrelage, …).

Le terrassement permet ensuite de préparer les fondations, les tranchées (pour les réseaux) et le décaissement nécessaire pour la dalle en elle-même.

La semelle en béton armée joue le rôle de fondation sur laquelle est collée un ou 2 rangs de parpaings.

La dalle armée est coulée au-dessus de l’isolant (80 mm d’épaisseur pour une résistance thermique de 3,7 (m2.K/W)) et du film anti-thermites.

Un surbot armé sert de support au montage des murs, un seuil est réalisé pour la porte ou la baie vitrée et enfin un enduit de soubassement assure l’étanchéité de la maçonnerie.


Murs

Les murs sont fixés au surbot et une bande d’arase assure l’étanchéité.

Les murs en ossature bois sont composés de montants espacés tous les 60 cm entre axe, rigidifiés par des panneaux de contreventement assemblés par rainures et languettes et pointés sur les montants.

Réalisation de poteaux aux angles et des tableaux afin d’accueillir les menuiseries (linteaux et montants).

Création de cloison porteuse (si nécessaire afin de soutenir la charpente).

Schéma de principe de la structure d’un mur ossature bois

Charpente, Couverture et Plafond

Toiture tuile = rampants apparents

Notre principe de construction permet de profiter de toute la hauteur sous plafond avec un rampant apparent.

Nous utilisons des panneaux de toiture de marque « QUICK CIEL » qui assurent une excellente isolation (Résistance thermique : R = 8) et qui servent de support à la couverture.

Ce plafond est terminé avec une sous-face en lames larges (bois du Nord) qui ne nécessite pas de finition : ni enduit, ni peinture (mais peut être peint si besoin ou cérusé).

En revanche ce panneau ne peut pas être percé pour y placer des spots, il faut donc prévoir un plafond placo en supplément si vous voulez des spots au plafond (par exemple WC et salle d’eau).

La Charpente en lamellé collé est composée de pannes rabotée 4 faces. Le lamellé collé permet une excellente résistance pour une section (poids) optimum

Schéma de principe d’une toiture avec rampant apparent

Sur nos panneaux de toiture, un pare-pluie est mis en place ainsi que les liteaux servant de support aux tuiles.

Les tuiles sont généralement similaires à celles de votre maison sauf demande spécifique du permis.

La finition de toiture sur les pignons est réalisée par tuiles en rives et la pose de stop piaf en bas de pente évite à nos amis les oiseaux de nicher sous les tuiles.

Fourniture et pose zinguerie et bandes de solin pour assurer l‘étanchéité entre les murs verticaux et toitures.

Fourniture et pose de gouttières et tuyaux de descente en aluminium assortis à l’existant.

Toiture plate = plafond plat

Schéma de principe d’une toiture plate

Que ce soit pour répondre à une contrainte technique ou pour apporter une touche de modernité, une toiture plate peut être une option pour votre extension.

Une toiture « plate » possède en réalité une pente d’environ 2% et l’étanchéité est assurée grâce à la membrane (épaisseur de 1,5mm, soit 2 à 3 fois plus épais qu’un liner de piscine et armé dans les 2 sens).

La membrane est de couleur gris clair afin de renvoyer les rayons du soleil et limiter le réchauffement du toit mais aussi le rayonnement.

La charpente soutient un plancher OSB sur lequel est fixé le pare-vapeur, l’isolant, la feutrine et enfin la membrane. Une seconde couche d’isolant est placée entre les poutres de la charpente, puis les suspentes et le placo permet de finir le plafond.

Fourniture et pose zinguerie et bandes de solin pour assurer l‘étanchéité entre les murs verticaux et toitures.

Fourniture et pose d’une boite à eaux, d’un trop plein et de tuyaux de descente en aluminium assortis à l’existant.


Percement

Il est souvent nécessaire de réaliser un percement entre la maison existante et l’extension. Le percement le plus simple consiste à découper une allège (réalisation d’un passage à la place d’une fenêtre existante).

Pour les autres types d’ouverture, un linteau est souvent nécessaire qu’il soit en bois, en métal ou en béton.

Le dimensionnement du linteau est fonction de la charge à reprendre (étage, charpente, …) de la taille de l’ouverture, de la constitution du mur (parpaing, moellons, briques, …) et de la place disponible.